Guide pratique pour devenir rentier immobilier facilement

Guide pratique pour devenir rentier immobilier facilement

Devenir rentier immobilier est une bonne idée pour compléter ses revenus. Cet article dévoile les meilleures astuces pour devenir un bon rentier immobilier.

L’immobilier locatif : un moyen simple et efficace pour investir dans la pierre

Le rêve de la plupart des gens est d’encaisser de l’argent chaque fin de mois sans avoir à travailler durement. L’immobilier locatif offre la possibilité de réaliser ce vœu. De fait, il permet de vivre des loyers perçus, d’assurer sa retraite et d’accroître son patrimoine. Cependant, il faut faire preuve de prudence pour éviter les situations difficiles. Pour ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif pour devenir rentier facilement, il faut avoir une rentrée d’argent régulière afin de bénéficier d’un prêt bancaire. De plus, la majorité des gens décident d’investir dans une résidence principale, alors qu’il est plus avantageux de miser son argent dans l’achat locatif pour empocher une somme rondelette tous les mois. En outre, il vaut mieux percevoir son salaire habituel et des loyers plutôt que d’encaisser uniquement son salaire. C’est pourquoi l’immobilier locatif est l’un des meilleurs moyens pour devenir rentier immobilier en toute facilité.

Il faut savoir minimiser les risques

Acquérir une résidence principale ne permet pas de s’enrichir, contrairement à l’achat d’un immobilier locatif. Se constituer un patrimoine grâce à l’achat locatif est en effet une solution de choix pour diminuer les risques. Car les banques peuvent saisir l’immobilier locatif en cas de difficultés de remboursement du prêt bancaire. Devenir rentier immobilier présente toutefois des risques, comme tout investissement, à moins que l’investisseur opte pour l’achat d’un immeuble en vue de le louer. L’immobilier, il faut le rappeler, est le meilleur moyen d’investissement, et devenir rentier immobilier est simple et efficace. Il suffit pour cela de trouver un appartement ou une maison avec lequel il est possible d’encaisser des loyers plus élevés que les montants de remboursement mensuel de la banque. Il est donc judicieux d’effectuer un petit calcul avant de devenir rentier immobilier. Cette étude préalable et obligatoire doit tenir compte de la valeur d’acquisition du bien, du loyer mensuel à percevoir, des mensualités de remboursement à payer auprès de la banque, de la durée de remboursement, des charges, des assurances et des taxes. En d’autres termes, il faut tirer profit de la différence entre le loyer mensuel perçu et le montant de remboursement mensuel. Le cashflow, c’est-à-dire le montant restant après la mensualité bancaire, les charges et les taxes liées au loyer, doit être élevé pour bénéficier d’une rente conséquente. Il faut aussi que le taux d’endettement soit faible pour augmenter sa capacité d’investissement. Devenir rentier immobilier présente également de nombreux pièges qu’il faut contourner.

En effet, actuellement, les arnaques se multiplient dans le secteur de l’immobilier, à l’image des biens immobiliers proposés à prix exorbitants et qui représentent un grand risque de perte d’argent. Si le prix de vente d’un immeuble est trop élevé, il faut s’attendre à un loyer élevé également. Or, c’est une conception trompeuse qui peut ruiner très vite le rentier immobilier. Attention aux agents immobiliers véreux donc !